logo basket
Bleu Degrade de gris Photo Emploi Annonce (3)
Peux-tu nous raconter le dérouler de ton école d’arbitrage ?
" Oui. J’ai fait l’école d’arbitrage à Rognac et j’étais encadré par Murielle. Si je me rappelle bien, nous étions moins de 10 participants à la formation. L’avantage d’un tel nombre, c’est l’encadrement et le suivi personnalisé pour chacun. L’école d’arbitrage se déroulait tous les samedis matin avec 2h de théorie (10h – 12h) et l’après midi était consacrée à la partie pratique. Nous devions siffler les matchs officiels des U11 et même parfois des U13.  Entre 12h et 14h nous mangions ensemble et travaillions la gestuelle sur le terrain. Cela à créer une forte cohésion de groupe avec une très bonne entente. "
 
Comment s’est déroulé le jour de l’examen ?
" Pour devenir arbitre officiel, j’ai dû arbitrer le tournoi des mini-poussin à Martigues. A cette occasion, chaque arbitre qui avait réalisé l’école d’arbitrage était présent. L’examen se fait en deux parties. La première était une partie pratique où je devais siffler plusieurs matchs dans la journée. La deuxième partie était une partie théorie, un échange avec plusieurs questions auprès d’un observateur et d’un évaluateur. J’ai eu ensuite mon diplôme d’arbitre et pour féliciter ses joueurs/participants, le club de Rognac nous a fait même offert la chemise officielle d’arbitrage. "
 
Pour terminer, quels sont les bénéfices et qu’est ce que l’arbitrage t’a apporté aujourd’hui ?
" Pour moi, l’arbitrage m’a permis d’acquérir des qualités en tant que joueurs mais aussi dans la vie de tous les jours. En tant que joueur, cela m’a permis de connaître parfaitement les règles du basket. Bon nombre de joueurs jouent sans les connaître entièrement. De ce fait, sur le terrain, je ne suis jamais perdu et je sais pourquoi l’arbitre siffle et les réparations qui en sont accordées. Être arbitre m’a permis de créer une certaine proximité envers les joueurs, de devenir plus responsable et surtout d’avoir un côté manageur que j’adapte en fonction des catégories sur la gestion d’un match. En tant que tel, la notion de respect est fondamentale et cela m’a permis de développer des compétences conversationnelles notamment auprès des coachs et joueurs que j’applique dans la vie de tous les jours également. "

28.10.2021
16:37:04